Broussailles d'épines de matiere fine -----------

Depuis longtemps déjà, le chemin vers la Lumière et vers la Vérité est décrit comme rempli d’épines et de pierres, pénible et difficile.

L’être humain l’admet simplement comme un fait établi. Personne ne se demande pourquoi il en est ainsi ni quel peut bien en être le véritable motif. Et celui qui s’en préoccupe quand même pour une fois, s’en fait certainement une image fausse.

Seul un chemin qui a été négligé et qui est peu fréquenté est rempli d’épines et de pierres, pénible et difficile!

Voilà la raison pour laquelle ce chemin paraît difficile aux quelques-uns qui, après de nombreux errements, choisissent de le suivre. Là aussi, il faut toujours prendre en considération les événements naturels, non les fausses imaginations et les fantasmes dans lesquels se complaît un cerveau humain lorsqu’il se livre à des pensées de ce genre.

Le chemin vers la Lumière, lui aussi, n’était dès le commencement que lumineux et beau. Il n’est aujourd’hui encore pas différent pour l’esprit humain qui le parcourt avec un esprit libre, non entravé par ces fausses conceptions que beaucoup d’êtres ne laissent que trop volontiers croître et proliférer sur leurs chemins spirituels!

Cela dépend uniquement des êtres humains! Un être humain qui laisse son esprit regarder librement vers la Lumière, qui jamais n’a négligé de soupeser avec son intuition ce qui lui était enseigné ou raconté par ses semblables, un tel être a ainsi entretenu le chemin vers la Lumière et se l’est conservé pur! Il n’y trouve ni épines ni pierres lorsqu’il y chemine, mais que de doux tapis de fleurs inondés de lumière qui enchantent ses yeux et donnent des ailes à ses pas.

Chaque être humain se doit d’entretenir pour lui-même le chemin, il doit s'en soucier, en prendre soin. Pour celui qui ne le fait pas, ce chemin devient, par sa négligence, rempli d'épines et de pierres; difficilement praticable, voire même très souvent entièrement enseveli, de sorte que l'être humain ne peut finalement plus le découvrir, même s'il le cherche!

Ce que l'être humain entend et lit, qu'il le pèse avec sa propre intuition. Voilà ce qui est nécessaire s'il veut se conserver un chemin libre et beau. Ainsi, immédiatement à l'audition ou à la lecture de quelque chose, il ressentira dès le début si cela l'oppresse ou peut-être même le trouble, ou si cela le réchauffe et lui apparaît comme un écho du Pays natal!

À ce propos, il ne doit jamais oublier que la véritable grandeur et le naturel ne sont toujours ancrés que dans la simplicité! Partout où celle-ci fait défaut, partout où il est nécessaire de recourir à toutes les désignations possibles, il manque aussi la justesse. Les chemins ne sont jamais clairs et ne peuvent pas non plus être ensoleillés.

Par exemple, à la lecture ou à l'audition de tout ouvrage mystique ou occultiste, chaque être humain intérieurement lucide ressentira aussitôt et intensément ce qui manque de clarté, il en est de même pour les dogmes des églises. Des imprécisions ou des paroles grandiloquentes veulent partout recouvrir l'absence de Savoir par trop évidente. On flatte alors très volontiers les âmes humaines, on berce d'une douce mélodie leurs principales faiblesses, en premier lieu la présomption; ceci afin que les âmes glissent, facilement et volontairement sur tous les points pourris, et dans leur inattention ne reconnaissent pas les profondes lacunes et les impossibilités qui se manifestent sans cesse à elles pour les avertir.

Mais celui qui, serein, écoute le délicat avertissement de son esprit, celui-là se garde libre le chemin vers la Lumière et la Vérité.

Cependant, celui qui se laisse séduire par ces choses confuses et accablantes, parce qu'elles accordent à ses propres pensées fantaisistes un espace illimité, celui-là laisse envahir le chemin dégagé par des plantes grimpantes qui entravent sa marche libre, la rendent difficile et souvent même l'arrêtent complètement!

Les tentations de pouvoir donner, sans restriction, le champ libre à ses propres formes fantaisistes sont très grandes. Le nombre de ceux qui s'y ébattent joyeusement s'accroît sans s'arrêter, car chacun peut y dire quelque chose et cela lui permet de se sentir important dans les sombres incertitudes du monde embrouillé des pensées!

Les fidèles des églises auront et de loin, moins de difficultés à s'affranchir pour atteindre la Vérité que les adeptes des sectes et des associations occultes. Il leur suffira uniquement de prendre sérieusement la peine de soupeser avec calme toutes ces choses en eux-mêmes pour reconnaître immédiatement les lacunes qu'y mêla le vouloir-savoir de l'intellect et qui assombrissent et troublent le vrai chemin!

Un esprit humain sérieux n’aura pas à fournir de grands efforts pour distinguer rapidement la Vérité des erreurs dans toutes les Églises. C'est pourquoi l'enchaînement par les Églises n'est pas aussi grand qu'il y paraît pour l'être humain qui réfléchit réellement! Un vouloir simple et sincère suffit pour rompre immédiatement ces liens grâce à une conviction personnelle s'éveillant rapidement.

L'Église ne retient fermement que les esprits humains spirituellement indolents. Mais ce n'est même pas dommage pour eux, car ils se sont ainsi révélés être des serviteurs paresseux de leur Seigneur.

Par une observation tranquille, chaque être humain voit très vite que l'Église d'aujourd'hui ne représente rien de plus qu'une institution aspirant à la puissance temporelle et à sa propre conservation, comme les façons de penser et les actions de leurs représentants le prouvent à toute heure par les harcèlements et les actes d'hostilité à l'encontre de ceux qui ne se soumettent pas à leur volonté. Il n'est pas difficile de reconnaître tout cela. Il en va de même pour toutes les lacunes et les impossibilités mêlées à leurs actions, à leurs affirmations et à leurs enseignements. Un esprit incisif n'est nullement requis pour cela.

C'est pourquoi une Église ne peut causer à des êtres humains qui réfléchissent, d'aussi grands dommages qu'on l'admet souvent. Elle est incapable de lier ceux qui sont vivants en esprit!

Mais les sectes et les associations occultes de tous genres causent à l'esprit humain des dommages sans pareils qui sont à peine réparables! Et cela, bien qu'elles ne cherchent qu'à simuler un savoir personnel qui n'est rien moins qu'un vrai savoir! Elles flattent les êtres humains d'intellect comme aussi tous les chercheurs. Et en cela, elles ont du succès; car parmi les chercheurs aussi il en existe un grand nombre, qui malgré leur recherche de la Lumière traînent encore avec eux toutes les vanités de leurs âmes, dont ils deviennent naturellement vite les victimes.

Alors que précisément l'occultisme et la mystique offrent à ces vanités les possibilités de développement les plus illimitées, celles-ci y sont également attirées conformément à la Loi de l'attraction du genre semblable! Les occultistes n'ont souvent remarqué que l'effet le plus extérieur, le plus minuscule de cette Loi, et ils cherchent à s'en servir. Leur faible activité dans ce phénomène naturel, il le qualifie maintenant, pour se donner l'air important, de «magie»! Cela sonne bien et fait en outre très mystérieux!

Or, la Loi en Elle-même, d'une simplicité et pourtant d'une importance qui en réalité embrase tous les Mondes et les contraint, ils ne La connaissent pas encore dans Sa Grandeur! Ils ne savent pas qu'avec toute leur prétention au savoir ils sont empoignés par cette Loi de la Création, ballottés dans tous les sens, sans aucun secours, telles des poupées lamentables.

L'activité de ces êtres humains lie leurs sympathisants et adhérents à des bas-fonds dont ils n'auraient pas eu besoin de se préoccuper s'ils avaient suivi tranquillement leur chemin avec toute la simplicité et la dignité qui conviennent à l'esprit humain. Mais ainsi, ils sont retenus et de ce fait, ils sont même, pour la plupart, perdus; car cela exige de l'esprit humain un prodigieux déploiement de force pour qu'il se libère, encore une fois des amusements de tous les occultistes qui ligotent l'esprit. De telles occupations détournent les forces spirituelles des droits chemins qui conduisent vers le Haut! Les esprits humains ne peuvent que rarement rassembler la force pour se libérer, puisque des esprits forts ne restent pas, de toute façon, parmi les occultistes, sinon pour s'adonner à leur vanité.

Mais lorsque, parmi les nombreux domaines occultes, l'on découvre réellement, parfois, un peu de savoir, il s'agit seulement et exclusivement de l'environnement le plus bas de la matière dense fine, ou encore de la matière fine plus dense, donc des couches de transition les plus proches qui furent affublées de noms pompeux afin que cela sonne bien pour répondre à la présomption de tous ceux qui avancent à tâtons.

En réalité, ce savoir ne vaut rien! Ou plutôt si! Seulement pas en regard de l'ascension, mais au contraire, pour l'enchaînement de tous les esprits humains à qui il suffisait, grâce à leur genre originel, de passer outre, fiers et libres, sans s'y attarder encore. Mais en agissant ainsi, ils accordent à ces futilités, une valeur qui en fait des plantes grimpantes que les trabans lucifériens, par l'action des occultistes, utilisent à présent comme pièges pour des centaines de milliers d'êtres humains! Ils y restent accrochés comme des mouches à des toiles d'araignées.

Considérez donc seulement leurs livres! Quel amoncellement d'auto-encensements dégoulinant de ces grands et petits prétendants au savoir!

Des faits ridiculement dérisoires et évidents s'y trouvent gonflés et sublimés avec une ténacité et une persistance qui pourraient être utilisées à de meilleures fins. Des faits que leurs arrière-grands-mères auraient jugés de façon beaucoup plus claire que leurs descendants qui, avec de grands cris, veulent attirer l'attention sur eux et sur leur éminent savoir. Plus l'histoire est extravagante, plus incompréhensible est la façon de s'exprimer en formules maniérées et plus cela est trouvé beau. La sensation à tout prix, cela est souvent le but le plus élevé, comme c'est le cas chez tant de journalistes qui affluent actuellement en masse et pour lesquels plus rien n'est sacré, surtout pas la Vérité.

C'est incroyable, tout ce qui est lâché sur l'humanité! Et beaucoup ne s'en saisissent que trop volontiers. C'est si «intéressant», cela peut même parfois donner le frisson. En poursuivant le fil des pensées, le lecteur ou l'auditeur peut lui-même s'enfoncer dans de faciles frémissements d'horreurs ou même y jouer un rôle; car il se sent en effet entouré de choses très inquiétantes qui ne l'avaient jamais troublé auparavant. Soudain il est devenu quelqu'un autour duquel se déroule maint événement, et cela, à cause de lui.

Précisément tout ce que l'être humain ne comprend pas entièrement, mais qu'il peut enjoliver de sa fertile imagination, voilà des «possibilités» qui le tentent. Il interprète à sa guise un certain nombre d'expériences vécues jusqu'ici, et dont certaines qui n'ont même pas été prises en considération jusque-là jouent subitement un grand rôle.

La vie qui lui semblait si vide acquiert de la substance. Et c'est ainsi que l'être humain, à son avis, a beaucoup gagné, s'est éveillé et se considère spirituellement initié!

Étranges êtres humains! Ils n'imaginent absolument pas que la réalité pourrait aussi être fort différente. Ils ne font encore que baigner dans le monde de leurs propres pensées, un monde où ils se sentent tellement à l'aise parce qu'il est né de leurs propres conceptions.

Cependant, ce monde n'a pas de consistance. Il doit tomber en ruines aux heures du Jugement! Mais alors, toutes ces âmes grelottantes de froid dans un désespoir indicible et sans soutien sont entraînées dans le tourbillon qui, sous la pression de la Lumière, doit soudainement se développer à la manière d'un typhon.

Ainsi, toutes ne reçoivent que ce qu'elles se sont elles-mêmes créé. Incommensurable est le dommage qu'elles causent par leurs vanités. Les notions sacrées qui aident réellement les êtres humains dans leur ascension ont été déformées et dénaturées par elles. Il n'en reste plus que les images de remplacement les plus sordides qui portent le sceau de la plus grossière présomption humaine. En cela seul se trouve déjà la menace d'un terrible Jugement!

D'épouvantables confusions furent causées. Des observations superficielles faites sur de toutes lointaines ramifications d’événements réels qui se déroulent dans la Création, sont érigées en savoir, observations qui doivent servir d'éclaircissement sur les causes et le déroulement de ces événements, sans que ceux qui parlent ainsi ne possèdent la vraie connaissance des Lois de cette Création. Ils n'en ont pas le moindre pressentiment et ne font que puiser dans leur imagination débridée.

Ils déforment ainsi la Sagesse de Dieu qui repose dans la Création, ils souillent les Saintes Lois qu'ils ne comprennent pas et que, de façon générale, ils ne connaissent même pas et empêchent des milliers d'êtres humains de suivre le chemin simple et clair qui est prescrit avec exactitude à chacun, qui lui est aussi profitable et qui le protège de tous dangers! Ils ne font que susciter eux-mêmes d'innombrables dangers qui n'avaient jamais existé auparavant, mais qui ne prirent forme que par cette conduite insouciante!

Mais le jour est proche où leur vide prétention au Savoir devra se présenter devant la Lumière, où ils devront avouer et s'effondrer! Ils sont les pires ennemis de tous les êtres humains qui sur la Terre aspirent à la Lumière, ils ne possèdent même pas une qualité qui pourrait être une excuse lorsqu'ils seront pesés! Sans le savoir, ils sont les plus zélés pourvoyeurs d'âmes humaines pour les ténèbres! Sans le savoir, parce que la vanité trouble leur propre lucidité. Ils ne pourront jamais acquérir par eux-mêmes la force nécessaire à leur salut; car ils sont beaucoup trop empêtrés dans les filets du vouloir-mieux-savoir terrestre et des erreurs dans lesquelles ils se sont enlisés!

Mais dans leur présomption sans bornes, non seulement ils amoindrissent le grand Amour de Dieu, mais ils veulent même, pour une part, se développer jusqu'à devenir eux-mêmes des hommes-dieux!

Le temps n'est plus loin où toute l'humanité devra reconnaître quelle stupidité sans bornes renferme précisément cette pensée. Elle révèle déjà à elle seule que ces êtres humains ne peuvent absolument pas pressentir les véritables Lois de Dieu dans la Création pas plus que cette Création Elle-même!

Ils construisent un trône à l'esprit humain, lequel doit pourtant seulement servir la Lumière. Ils cherchent à en faire le point central, voire même le point d'origine.

Lorsqu’aujourd'hui un être humain souffrant dans son corps ou dans son âme se tourne vers son Dieu en une ardente prière et qu'alors il est exaucé, de sorte qu'il puisse guérir, alors, ces humains qui veulent mieux-savoir fournissent des explications unilatérales tendant à rabaisser Dieu. Ils parlent d'autosuggestion qui apporta cette guérison, d'une force qui réside dans le corps humain, dans l'esprit humain, qui lui permet de tout réaliser pourvu qu'il le veuille de la bonne manière!

On a ainsi vite fait de chanter un grand hymne au pouvoir humain et de souiller la Sainteté de la Foi et de la Conviction en la Puissance de Dieu! Souiller! Ceci est le mot juste. Car nombreux sont ceux qui se basant là-dessus veulent même affirmer que le Fils de Dieu Lui-même s'est jadis servi de la suggestion et qu'Il édifiait sur l'autosuggestion.

Voilà jusqu'où s'égare la prétention humaine de certains occultistes! Ils sont devenus des négateurs de Dieu et ils glorifient l'esprit humain!

Tous ne l'admettent pas, parce qu'ils ne voient pas que leurs enseignements ne peuvent, finalement, converger que sur ce point. Le reniement de l'intangible Puissance de Dieu est indiscutablement le dernier fruit que portent ces enseignements quand on en regarde la finalité.

Avec une habileté luciférienne, ils dénaturent les faits jusqu'à en former une image très crédible pour l'intellect qui montre cependant aux initiés, la limite rigoureuse que la compréhension de tels occultistes ne peut franchir. Cela montre exclusivement un vouloir de l'intellect, mais pas la moindre trace d'un pur Savoir spirituel! L'illusion la plus grossière sur eux-mêmes permet aux occultistes de se prendre pour des disciples de la véritable science de l'esprit! Il y a là presque une fine ironie!

Par tout ce qu'ils font et disent, ils ne cessent de prouver qu'ils possèdent le vouloir intellectuel le plus prononcé, avec toutes ses faiblesses particulièrement accentuées, et qu'ils sont restés très éloignés du Savoir spirituel, en face duquel ils se trouvent complètement désemparés. Ils n'ont aucun pressentiment de la nature véritable de toute l'activité conforme aux Lois de la Création, encore bien moins comprennent-ils la merveilleuse Création Elle-même.

Même pour les guérisons miraculeuses et les miracles du Christ, cette conformité aux Lois de la Création n'a jamais été abrogée. Cela ne pouvait pas être, car les Lois de Dieu dans la Création sont, depuis l'origine, parfaites et ne peuvent donc être ni changées ni abrogées.

La Force Divine accélère tous les effets de la Loi et peut, de cette manière, réaliser des miracles. Le processus lui-même est toujours uniquement conforme aux Lois. Car autrement aucun événement n'est d'ailleurs possible dans la Création, pas même le plus simple mouvement. Mais l'éminente Force d'origine Divine peut accélérer l'effet et dans de nombreux cas, le déclencher immédiatement! C'est en cela que réside ici le miracle qui s'accomplit pour l'esprit humain!

Même Dieu n'agira jamais arbitrairement, car Il contient en Lui-même les Lois sous Leur Forme la plus pure car Il est Lui-même effectivement la Loi. C'est aussi pourquoi tout Acte de Volonté de Dieu ne s'accomplit toujours que de la façon conforme à ces Lois!

Admettons une fois qu'un malade, en une ardente prière, implore intérieurement pour sa guérison. Pendant cette prière, il est spirituellement largement ouvert à l'exaucement de sa demande, dans l'humilité la plus pure. La supplique s'élève donc et sur le rayonnement de cette humble requête, l'exaucement peut redescendre vers lui. Cet exaucement est un Vouloir émanant de la Lumière! Le Vouloir réside dans la Lumière Elle-même, Vouloir toujours immuable, prêt à tout moment à porter secours là où se trouve le bon terrain. L'humble supplique est le vrai terrain où la pure Force de la Lumière peut agir. Certes, c’est en même temps le mérite de l'esprit humain puisque celui-ci s'est ouvert à une possibilité d'Aide, c'est, de même, une conséquence d'une certaine activité ou d'un certain vouloir de cet esprit humain, mais jamais la cause de la guérison elle-même. Ce n'est pas non plus la Force qui pouvait l'aider et qui l'aida!

L'être humain peut seulement s'ouvrir dans ce but, mais jamais il ne peut se guérir lui-même par autosuggestion! Par son étroitesse de vue, l'occultiste confond ici, le fait de s'ouvrir à l'Aide, avec l'Aide Elle-même! Il s'agit là d'une faute monstrueuse dont il s'est ainsi chargé et qu'il devra durement expier, car des maux indicibles ont ainsi été causés à l'humanité!

Étant donné que l'Aide dans la Lumière est aussi toujours prête pour ceux qui s'ouvrent à Elle de façon juste, qu'Elle les entoure même constamment pour les petites choses, puisqu'une partie de cette Aide, atténuée selon le cas, réside Elle-même dans les rayonnements de cette Création, les humains présomptueux si avisés en arrivèrent finalement à l'idée, lors de leurs observations, que c'est l'esprit humain qui peut lui-même produire cette Aide.

Il peut certes, se La procurer, mais seulement par une juste ouverture d'esprit afin de La laisser pénétrer! Rien de plus. L'Aide Elle-même, la Force, l'Irradiation pour cela, il ne La crée pas! Cette Aide repose seulement dans la Lumière, en Dieu qui vous L'envoie!

Or, l'être humain n'en observe que l'effet et en tire ses conclusions qui, en bien des cas, furent des conclusions erronées nées de la présomption qu'il porte en lui! Il pourrait réaliser de toutes autres choses avec l'attitude juste, c'est-à-dire par l'ouverture juste et grande de son esprit! Cependant, il se l'est obstruée par les doctrines de nombreux occultistes qui voulaient s'élever au rang d'homme-dieu! Parce que les Lois Originelles de la Création leur sont des choses étrangères.

Avec leurs mille ramifications et subdivisions, tout en suivant cependant constamment l'impulsion de la Loi Fondamentale, les Irradiations de la Lumière fortifiante et de ce fait même guérissante sont intimement tissées dans la Création Postérieure, attendant que la créature Les utilise! Cependant, Elles ne sont pas dans l'esprit humain, encore moins dans le corps humain lui-même mais en dehors de celui-ci. L'esprit humain doit chercher la liaison avec Elles et s'ouvrir de façon juste pour Les recevoir, ce qui se réalise le mieux dans le recueillement d'une prière sincère.

Étant donné que l'Aide de la Lumière est donc toujours à la disposition de l'esprit humain, pour peu qu'il veuille s'y ouvrir, il arrive ainsi que certains trouvent une petite Aide par une ouverture qu'il a pu apprendre. Là où ces Aides survinrent, il y eût un instant où l'intuition d'un esprit humain correspondait réellement et parfaitement aux Lois de la Création et permettait la liaison avec l'Aide. Il n'est pas nécessaire que sur le plan terrestre l'être humain ait été conscient de cette intuition, car elle est exclusivement un événement spirituel qui, très souvent, n'est pas perceptible par l'intellect terrestre. Pour cela, l'élan d'un instant suffit. Et c'est à ce moment-là qu'intervient l'Aide de la Lumière, car les Lois établies à cet effet ne peuvent jamais être renversées! Elles s'accomplissent, même si c'est inconscient pour un être humain.

Mais l'occultiste n'en voit rien, il croit alors fermement qu'il a réellement réussi par sa seule suggestion ou par l'autosuggestion! Il s'illusionne à ce sujet, car jamais il n'obtiendra d'Aide là où il faut une Force supérieure à celle qui se trouve toujours disponible à l'intérieur de la Création.

Car alors il faut qu'intervienne d'abord un Acte de Volonté particulier de la Lumière, un Acte venu d'En-Haut, afin de renforcer le flux de Force! Et cela ne peut être que la conséquence d'une prière vraiment fervente, d'une supplique venant de la Conviction de la Toute-Puissance et de l'Amour de Dieu!

Une authentique prière d'intercession peut également, parfois, apporter de l'Aide! Lorsqu'un être humain tombe gravement malade, il se trouve aussi affaibli intérieurement, apathique. Il n'y a alors pas de résistance en lui, même s'il n'était, par ailleurs, pas très croyant. Cet état d'esprit permet l'irruption de la Force de la Lumière qui peut être guidée par une prière sincère d'intercession! Et ainsi, il arrive alors qu'un être humain reçoive parfois l'Aide par une prière d'intercession.

Mais alors, si avec la guérison se réveillent à nouveau en lui des résistances à l'encontre de la vraie Foi, alors sa culpabilité s'en accroît d'autant. Il aurait été naturellement mieux pour lui, qu'il fut quand même mort, car lors de son décès qui surviendra ultérieurement, il devra sombrer plus bas qu'il ne l'aurait fait auparavant! Pour ces raisons, chaque prière d'intercession n'est pas nécessairement justifiée ou bonne. Heureusement pour l'être humain, l'intercession n'est souvent pas exaucée pour le plus grand bien du malade!

En méconnaissant les effets de ces simples Lois de la Création, des occultistes prétentieux se sont fait une image pleine de lacunes et ont ainsi conduit des milliers d'êtres humains dans un labyrinthe d'où il leur sera extrêmement difficile de s'échapper.

La magnificence des mots «foi pure», «conviction pure» a été ainsi empoisonnée et l'on a offert aux êtres humains que la pâle copie souillée des médiocres productions de l'intellect sous forme de suggestion et d'autosuggestion.

Les occultistes se sont eux-mêmes fermés le chemin qui mène au perfectionnement de l'esprit humain!

Mais l'Heure approche où il sera mis un terme à ces agissements néfastes, où enfin, le Savoir supérieur de la Force de la Lumière va faire de nouveau Son Entrée pour l'élévation et le salut de nombreux esprits humains!

Abdruschin