Vois, comment tu dois cheminer à travers cette création, afin que les fils du destin n'entravent pas ton ascension, mais la favorisent!

-----------

Bien que le Message contienne tout ce qu'il faut pour indiquer aux êtres humains le chemin qu'ils doivent parcourir à travers la Création s'ils veulent parvenir aux Hauteurs Lumineuses, la même question angoissée se répète toujours et toujours pour chacun: «Que dois-je faire, moi, pour marcher réellement sur le droit chemin?»

Cette intuition en tourmente de nombreux, car l'être humain cherche volontiers à rendre toutes choses plus difficiles qu'elles ne le sont en réalité. Il a besoin de cette manière singulière de se rendre tout plus difficile, car il ne possède pas en lui-même la force de pratiquer la simplicité avec sérieux et zèle. Tout son savoir n'y suffit plus.

Lorsqu'il ne voit pas de difficultés devant lui, il ne parvient jamais à concentrer ses forces pour les mettre en valeur; car le manque de difficultés le rend vite indolent et paralyse finalement toute son activité. Pour cette raison aussi, il n’apprécie pas ce qui est simple, mais dès qu'il le peut, il le rend plus incompréhensible en le déformant, et cela, uniquement pour avoir finalement la difficulté de discerner à nouveau dans le déformé ce qui est juste et qui ne demeure ancré que dans la simplicité! C'est ainsi que l'être humain gaspille constamment sa force et son temps!

L'être humain a besoin d'obstacles pour parvenir au but, ce n'est qu'ainsi qu'il rassemble encore sa force, ce dont il n'est plus capable lorsqu'il voit le but simplement devant lui.

Il semble d'abord qu'il y ait là de la grandeur, pourtant c'est seulement le signe d'une extrême faiblesse! De même qu'un corps affaibli a besoin d'un remède stimulant pour exercer son activité, de même l'esprit humain a-t-il d'abord besoin pour atteindre un but, de l'excitant que représente pour lui la conscience de devoir surmonter un obstacle pour tendre ses forces! C'est de cette façon que se développa jadis ce que l'on nomme la science qui méprise tout ce qui est simple et va jusqu'au ridicule, uniquement pour obtenir un avantage sur autrui et pour briller.

La science n'est cependant pas la seule qui, depuis longtemps déjà, agit ainsi et érige péniblement un édifice fictif devant faire paraître grand ce qui, pour la Création, est médiocre, artificiel, rigide, déformé et qui, souvent même, est entravant.

Les systèmes gouvernementaux et les institutions judiciaires agissent pareillement, même l'être humain pris individuellement a construit sa vie terrestre de façon fausse! Bien trop compliquée pour être saine, elle n'est édifiée que pour stimuler l'esprit paresseux et présomptueux dans le but de se distinguer devant les autres; car cette seule tendance est aussi le véritable motif des mutilations et des déformations opérées par ces esprits humains sur tout ce qui est naturel et simple. Ces mutilations et ces déformations sont l'ambition de dominer, la présomption d'explorer et d'établir ainsi des lois basées sur un savoir qui ne peut jamais devenir un réel Savoir, aussi longtemps que l'être humain se refuse encore à recevoir en toute simplicité, en un humble dévouement à la Grandeur de Dieu. Or, tout cela le retient vers le bas.

Il n'est rien que l'être humain puisse réellement créer sans l'emprunter à ce qui est déjà issu de la Volonté Divine! Il est incapable de créer le moindre grain de sable sans en trouver déjà tout le matériau nécessaire dans la Création.

Pour l'instant, il ne peut pas encore reconnaître combien il agit aujourd'hui de façon ridicule, mais le temps viendra où il aura indiciblement honte et où il voudra volontiers effacer l'époque en laquelle il s'imaginait être si grand, si savant!

À présent, avec un sourire indulgent, parfois même railleur, l'être humain d'aujourd'hui passe devant toute la grande simplicité des Lois Divines, qui est aussi inhérente à mon Message et au style de mes Paroles! Il ne sait pas qu'il présente, de cette façon, la plus grande faiblesse qu'un être humain peut manifester et dont les conséquences sont la pire chose qui doive maintenant l'atteindre dans les Rayons du  Jugement. C'est ainsi qu'il se place au niveau le plus bas de toutes les créatures, étant donné que lui seul désapprit à recevoir et à utiliser correctement les Dons issus de la Création. L'être humain se croit trop grand, trop sublime, pour recevoir avec gratitude, de son Créateur, tout ce dont il a besoin. C'est aussi pourquoi il n'est plus digne désormais de jouir encore plus longtemps de ces Grâces.

Et pourtant pour chaque créature, les Lois inscrites dans la Création devaient et pouvaient être parfaitement évidentes, simples et limpides, puisque chaque créature en est elle-même issue.

Mais l'être humain, dans sa folie, qu'en a-t-il fait?

Tout ce qu'il peut produire en fait d'incompréhensions et de complications, vous le reconnaissez vous-mêmes dans toutes les lois humaines de chaque État et dans l'ordre social. Une vie entière suffit à peine pour étudier correctement les lois d'un seul État. Il y faut des spécialistes capables de les expliquer correctement. Et ceux-ci se querellent encore bien souvent pour savoir quand et comment elles peuvent être appliquées. Cela prouve que même parmi les juristes, il ne règne aucune clarté sur leur véritable sens.

Or, en principe, là où il est possible de se quereller, c'est qu'il n'y a aucune clarté. Et là où il n'y a pas de clarté, la justesse fait défaut et par là même, le bien-fondé de la loi concernée!

Actuellement, pour pouvoir vivre de façon inattaquable, il faudrait que tout individu devienne d'abord un érudit instruit de ces lois discutables et sujettes à contestation, peu claires et confuses, établies par les êtres humains! Quelle absurdité réside dans ce fait! Et pourtant, il en est ainsi.

 On entend trop souvent les spécialistes remarquer que, selon les lois terrestres, chacun peut être appréhendé et reconnu coupable d'une façon ou d'une autre lorsque cela paraît opportun? Et c'est malheureusement vrai! Pourtant, tout individu est soumis à ces lois sans en avoir été instruit convenablement.

Très bientôt, tout cet état de choses devra aussi s'effondrer de lui-même, car il fait partie des absurdités issues d'une confusion des plus malsaines.

Ici encore, l'esprit humain a maintenant prouvé totalement son incapacité. Il a créé ainsi un indigne asservissement en ne faisant pas correspondre les lois terrestres aux Lois Originelles dans la Création, ces Lois qu'il n'a jamais essayé de reconnaître. Or, ce n'est qu'en étant construit sur cette base que quelque chose d'utile peut s'ériger, en quelque domaine que ce soit! Y compris la justice! Et celle-ci, pareille à toutes les Lois Fondamentales, ne réside que dans la claire et grande simplicité.

Ce qui ne recèle pas de simplicité en soi ne pourra jamais subsister! La simplicité des Lois Divines n'admet rien d'autre! L'être humain n'apprendra-t-il donc jamais à comprendre?

Il peut précisément reconnaître dans les événements de toutes les époques qu'une grande réussite ne peut advenir que là où toute la force n'est dirigée que sur un seul point! Cela démontre tout de même nettement la nécessité de la simplification! Il faudra bien qu'enfin vous y découvriez quelque chose! Tout être humain connaît le danger menaçant qui se manifeste toujours dans l'éparpillement.

Voyez-y la Loi de la puissance de toute simplification! La victorieuse Grandeur qui n'arrive à se manifester que dans la simplicité.

Et pourtant, vous avez perdu la notion de la valeur de tout ce qui est simple. Ce n'est que dans la simplicité que se révèlent la vraie force, l'authentique noblesse, le savoir et la grâce. Cela vaut également pour la simplicité de l'expression et des mouvements.

Cela vous le savez tous très exactement! Et pourtant, vous n'apprenez pas à en apprécier la véritable valeur, c'est pourquoi vous ne pouvez pas non plus la comprendre, vous ne pouvez pas la faire passer dans votre façon de penser afin que, par la suite, elle puisse aussi parvenir à s'exprimer dans votre langage et dans votre action.

L'être humain n'arrive pas à être simple tel qu'il devrait l'apprendre de la Création. Atteindre à la grandeur de la simplicité dans sa pensée et dans ses actes, cela est non seulement difficile pour l'être humain, mais encore il n'y arrive plus du tout! Tout cela lui est déjà devenu inaccessible.

C'est aussi pourquoi il ne comprend plus la simplicité du Langage et des Explications qui se trouvent dans le Message. Il considère, dans la déformation de sa pensée, que cette façon d'écrire, la seule vraie et grande, est pour lui trop puérile et que, par conséquent, elle ne peut renfermer aucune Valeur. Ainsi, les véritables Valeurs du Message lui demeurent donc fermées, parce qu'il n'est pas capable de Les recevoir. La Grandeur, la Puissance, l'être humain ne Les voit pas et ne Les reconnaît pas dès qu'Elles sont habillées de paroles simples.

Cela tient à son incapacité! Lorsqu'il s'agit de simplicité et de clarté, l'esprit doit déployer de la force en lui-même, tandis que face aux obstacles dus à la confusion, l'impulsion à déployer la force vient de l'extérieur! Or, l'esprit humain d'aujourd'hui a malheureusement besoin de cette impulsion extérieure pour pouvoir être quelque peu en mouvement. C'est pourquoi il ne supporte ni la simplicité ni la clarté. La simplicité l'endort, elle le paralyse parce qu'il est trop paresseux pour déployer en lui-même et de sa propre initiative cette force, qui seule, peut lui porter un réel profit et l'aider à s'élever.

À cause de cette paresse, surgissent sans cesse et naturellement les obstacles qu'il s'est créés et qui servent aujourd'hui pour quelques-uns de stimulants, d'excitants, dans le sens déjà expliqué. Mais pour surmonter ces obstacles qu'ils ont eux-mêmes créés, ils épuisent ce fragment de force, pitoyable en-soi, qui surgit en eux à la vue de ces obstacles, et il n'en reste plus rien pour une réelle progression et une ascension, qui ne peuvent commencer qu'une fois les difficultés surmontées. Si le chemin devant eux est de nouveau simple et clair, ils se fatiguent de cette simplicité; elle n'est pas assez «intéressante» pour eux, parce qu'alors ils ne peuvent plus se persuader de leur propre grandeur, et ils recréent de nouveau d'autres confusions afin que ce qu'ils ont fait «ait l'air» de quelque chose ou que cela «sonne» bien.

Tout cela se recommence sans cesse, car à l'époque actuelle, il manque aux esprits humains une réelle grandeur.

Vous le voyez également sur le plan physique chez les gymnastes. Au cours de la présentation de leurs exercices, ils déploient force et agilité ainsi que la grâce des mouvements, par lesquels s'exprime la maîtrise du corps. Or, il en est bien peu parmi tous les gymnastes de la Terre qui manifestent cette maîtrise du corps de façon constante, donc aussi dans la vie de tous les jours. Leur tenue est souvent lamentable, qu'ils soient assis, qu'ils discutent ou se tiennent debout, et aussi lorsqu'ils marchent. C'est la preuve qu'ils ne développent leur force que durant les exercices ou les représentations, donc lorsqu'ils veulent paraître. Cependant, dominer avec force le corps toute la journée, ce qui requiert une force réelle et profite dix fois plus au corps que quelques heures de gymnastique, voilà un effort que l'être humain n'est pas capable de fournir sans une impulsion extérieure; car cela exige plus, beaucoup plus!

Toute gymnastique et tout exercice spécifique pourraient purement et simplement être éliminés si l'être humain se dominait réellement lui-même ainsi que son corps; de cette façon, chaque muscle serait alors obligé d'être continuellement en mouvement, ce qui exige force et volonté. Tous les exercices spécifiques n'offrent jamais qu'une pitoyable substitution de cette force consciente qu'est la grande simplicité, force qui réside dans l'évidence d'une constante maîtrise de soi.

Il en va de toutes choses comme de la gymnastique. L'être humain n'a pas besoin d'exécuter quelque chose de particulier dès qu'il parcourt correctement la Création. Tout lui est alors donné simplement et tout est en lui sans qu'il ait à y contribuer artificiellement. De même que les êtres humains utilisent tous les excitants possibles et impossibles dans leur alimentation pour stimuler leur corps, de même qu'ils emploient des moyens comme le tabac ou les stupéfiants pour exciter les nerfs du corps et le cerveau, considérant, dans leur illusion, qu'ils favorisent la réflexion; de même emploient-ils pour l'esprit la confusion afin de flatter ainsi leur vanité.

Je suis contraint, de ce fait, de former encore et toujours de nombreux mots au sujet de choses qui, en réalité, devraient tenir en une conception toute simple et cela, rien que pour vous les rendre quelque peu compréhensibles! Je lutte continuellement pour trouver de nouvelles descriptions de tout ce qui fut déjà dit parce que vous n'êtes pas capables d'accueillir la simplicité et la sobriété de la Vérité et de la Vie, ainsi que de la Création, où sont aussi ancrés votre chemin et votre existence entière.

Vous ne devriez pas du tout être dans l'obligation de questionner sur ce que vous avez à faire ou à ne pas faire! Détruisez donc le labyrinthe que vous entretenez soigneusement en vous-mêmes et qui ne fait toujours que produire de nouvelles broussailles par vos pensées! Vous pensez trop, c'est pour cette raison que vous ne pouvez rien penser de vrai, rien qui vous soit utile.

La Loi du Dieu Tout-Puissant est, pour vous, Celle-ci:

Il vous est accordé de parcourir la Création! Allez-y de telle façon que vous n'infligiez aucune peine à autrui afin de réaliser un désir quelconque! Sinon, des fils se mêlent dans la tapisserie de vos chemins, vous retenant dans votre ascension vers les Lumineuses Hauteurs de l'activité consciente et joyeuse qui règne dans les Jardins de tous les Royaumes de votre Dieu!

Ceci est la Loi Fondamentale qui contient tout pour vous. Si vous l'observez, alors il ne peut rien vous arriver. Vous êtes conduits uniquement vers le Haut par tous les fils que vos pensées, votre vouloir, vos actes créent pour vous.

C'est pourquoi le Fils de Dieu a dit jadis en toute simplicité: «Aimez votre prochain comme vous-mêmes!» Au fond, cela va exactement dans le même sens.

Vous êtes autorisés à parcourir les Créations! En cela réside le commandement du mouvement permanent! Vous n'êtes pas autorisés à rester sur place! D'ailleurs, vous ne le pourriez pas, car les fils que vous avez vous-mêmes tissés et qui forment vos chemins vous poussent constamment vers l'avant, selon leur genre; soit vers le Haut, soit, pour un temps, tout droit soit encore, vers le bas. Rester sur place, vous ne le pouvez jamais, même si vous le vouliez!

Et durant cette pérégrination, vous ne devez pas, pour satisfaire un quelconque désir, infliger de peine à ceux qui, comme vous, parcourent la Création!

Il n'est pas difficile de saisir ceci correctement; car lorsque votre intuition est sereine, vous savez très exactement quand, où et comment vous infligez une souffrance aux autres. Ce qu'il vous reste encore à découvrir, c'est de clarifier tout ce qui se rattache à la notion de désir! Or, cela vous a déjà été dit clairement par Moïse dans les Commandements. Il n'est pas nécessaire que je le répète encore une fois.

Ici, dans la Création, vous pouvez jouir de tout, goûter à tout, mais cela ne doit pas causer de préjudices à votre prochain. Or, cela ne se produit que lorsque vous devenez les esclaves de vos désirs.

Cependant, vous ne devez pas comprendre la notion de désir de façon trop unilatérale. Cela n'englobe pas seulement les biens et le corps terrestres, mais aussi le désir de nuire à la bonne réputation du prochain, de céder à vos propres faiblesses et bien d'autres choses encore!

Or, aujourd'hui justement, le fait de céder à ses propres faiblesses est considéré beaucoup trop légèrement, et pourtant cela fait partie de la réalisation d'un désir personnel qui nuit à votre prochain ou le fait souffrir! Ils sont denses, les fils qui se nouent ainsi et qui retiennent alors vers le bas toute âme qui a agi de cette manière.

Font partie de ces faiblesses: la méfiance et l'envie, l'irritabilité, la grossièreté et la brutalité; en un mot le manque de maîtrise de soi et d'éducation. Cela montre la nécessité des plus grands égards que l'on se doit d'avoir vis-à-vis du prochain là où l'on veut que l'harmonie demeure. Et seule l'harmonie fait progresser la Création ainsi que vous-mêmes!

C'est un tissage serré qui en résulte et qui fait obligatoirement chuter tant d'êtres humains, précisément parce que l'on en tient encore trop peu compte et pourtant, ceci cause au prochain de l'inquiétude, une oppression, une contrariété et bien souvent aussi, une très lourde peine. Mais dans tous les cas, un préjudice.

Lorsque l'être humain se laisse aller de la sorte, il se forme aussitôt par l'irradiation du sang, légèrement ou fortement agitée, une couche nettement trouble qui s'installe entre son esprit et son guide lumineux et les sépare! Il se retrouve alors aussitôt seul, il est aussi absolument sans protection et cela peut causer un préjudice tel qu'il ne pourra plus jamais le réparer!

Que celui qui veut s'élever s'imprègne de cela!

Ce Conseil est une bouée de sauvetage qui peut le sauver de la noyade, du naufrage. C'est ce qu'il y a de plus important pour tous durant cette existence terrestre!

Vous tous qui voulez appartenir au Graal, afin de vivre selon mon Message, écoutez donc une fois encore le Commandement Divin qui repose dans le tissage de cette Création:

Vous êtes autorisés, sur votre demande de jadis, à parcourir maintenant la Création consciemment! Cependant, vous n'avez pas le droit d'infliger de souffrance à autrui pour réaliser ainsi un désir personnel! Ce fait peut à lui seul nouer des fils qui vous retiennent obligatoirement vers le bas. Vivez en conséquence, alors vous serez heureux et cheminerez en vous élevant dans les lumineux Jardins de votre Dieu, afin de participer, dans la joie aux développements ultérieurs et éternels de cette Création.

Abdruschin