Loi de la création «le mouvement» -----------

Regardez autour de vous, êtres humains, et vous verrez comment vous devez vivre ici sur Terre! Il n'est pas difficile de reconnaître les Lois Originelles de la Création, si seulement vous vous donnez la peine d'observer de la juste manière tout ce qui vous entoure!

Le mouvement est une Loi de base dans toute la Création et donc aussi sur la Terre. Le mouvement conçu de la juste manière. Or précisément, cette Loi fut méprisée et aussi mal utilisée.

Ce n'est que par le mouvement que tout a pu se former et c'est aussi pourquoi le mouvement, l'incessant mouvement, constitue la conservation et la santé de tout ce qui se trouve dans la Création. L'être humain ne peut pas y être considéré comme une exception; au milieu de ce vivifiant mouvement, il ne peut, seul parmi toutes les créatures, y demeurer stagnant ou suivre son propre chemin sans préjudice pour lui-même.

Le but actuel de l'intellect de tant d'humains vivant sur Terre est le repos et la vie commode. Pouvoir passer encore les dernières années terrestres dans le confort constitue pour maint être humain de la Terre le couronnement de son activité. Cependant, c'est un poison auquel il aspire ainsi. C'est le commencement de sa fin qu'il élabore ainsi!

Il vous est certainement arrivé, à l'occasion d'un décès, de pouvoir entendre souvent ce genre de regrets: «Il n'a pu jouir longtemps de son repos. Il n'y a qu'un an qu'il s'est retiré dans la vie privée!»

De telles réflexions surviennent très souvent. Qu'il s'agisse de gens d'affaires, de fonctionnaires ou de militaires, peu importe, aussitôt qu'un être humain, selon la formule populaire, «prend sa retraite», le déclin et la mort s'ensuivent alors rapidement.

Celui qui ouvre convenablement les yeux sur son entourage y reconnaît beaucoup de choses, il voit que de telles expériences vécues se présentent à lui avec une fréquence étonnante et il finira aussi par chercher une raison très précise à ce fait, ce qui l'amènera à y découvrir une Loi.

L'être humain qui prend réellement sa retraite, ici sur Terre, qui veut se reposer de l'activité jusqu'à la fin de ses jours sera, de par la Loi du mouvement rythmique de cette Création, rejeté comme un fruit trop mûr, parce que toute vibration, tout mouvement autour de lui, est beaucoup plus fort que le mouvement en lui-même, qui doit garder le même rythme. Un tel être humain s'affaiblit alors obligatoirement et tombe malade. Ce n'est que lorsque sa propre vibration et sa vigilance gardent la même cadence que le mouvement régnant dans la Création, qu'il peut demeurer en bonne santé, en forme et joyeux.

Dans le dicton «Celui qui n'avance pas recule», se trouve le pressentiment de cette grande Loi. Seul le mouvement est édification et conservation! Cela vaut pour tout ce qui se trouve dans la Création. Je l'ai déjà clairement précisé dans mon Exposé «La Vie».

Celui qui veut littéralement se mettre complètement au repos ici sur Terre n'a plus aucun but devant lui, et de ce fait, aucun droit de continuer à vivre dans cette Création étant donné qu'il a lui-même fixé la «fin» par son propre vouloir! Mais la vibration de la Création ne connaît point de fin, n'a pas de fin! Une évolution constante dans le mouvement est la Loi selon la Volonté de Dieu et c'est aussi pourquoi elle ne peut jamais être contournée sans dommage.

Vous avez certainement remarqué que les êtres humains qui doivent constamment peiner pour leur subsistance terrestre sont souvent mieux portants et vivent beaucoup plus âgés que les êtres humains pour qui tout est allé très bien dès leur jeunesse, qui furent protégés et soignés avec la plus grande sollicitude. Vous avez aussi déjà observé que des êtres humains qui ont grandi dans le bien-être et qui font tout pour entretenir leur corps par tous les moyens possibles, qui vivent confortablement et sans agitation, portent plus tôt les signes extérieurs du vieillissement que ceux qui, défavorisés, doivent constamment remplir leurs jours par le travail!

Je cite ici, en exemple, ces cas de vies laborieuses où il n'y a pas d'exagération inutile, pas de passion frénétique en vue d'accumuler des trésors terrestres ou autres manières de se distinguer qui ne permettent jamais aux travailleurs de se reposer vraiment. Celui qui se fait l'esclave d'une telle passion se tient constamment sous tension, et de ce fait, agit également de façon disharmonieuse dans la vibration de la Création. Dans ce cas, les conséquences sont les mêmes que chez ceux qui vibrent trop lentement. Donc, ici aussi, quiconque veut remplir sa tâche correctement dans cette Création et sur la Terre doit prendre la voie du juste milieu.

Quoi que tu fasses, être humain, fais-le entièrement! Le travail durant le temps du travail, le repos durant le temps nécessaire au repos! Qu'il n'y ait pas de mélange.

Le plus grand poison qui puisse entraver l'accomplissement harmonieux de ce qui incombe au genre humain, c'est une activité unilatérale.

Une vie laborieuse sans but spirituel, par exemple, ne vous sert à rien! Le corps terrestre vibre bien avec cette Création, mais l'esprit se tient immobile! Et si l'esprit ne se meut pas simultanément dans les vibrations de la Création voulues par Dieu, le corps terrestre qui vibre conjointement ne sera ni entretenu ni fortifié par le travail, mais au contraire, épuisé et usé! Car dans ce cas la force de l'esprit dont il a besoin par l'intermédiaire de l’Essentialité ne lui parvient pas. L'esprit immobile entrave tout épanouissement du corps, celui-ci est donc obligé de se consumer lui-même dans ses vibrations, de se flétrir et de se décomposer. Il ne peut plus se renouveler car la source nécessaire, la vibration de l'esprit lui fait défaut.

Donc, il ne sert à rien à celui qui s'est retiré de tout travail terrestre de faire des promenades régulières pour maintenir son corps en mouvement et d'entreprendre tout ce qui est terrestrement possible pour conserver son corps plus longtemps. Il vieillit vite et dépérit, si son esprit ne demeure pas dans la même vibration. Et la vibration de l'esprit n'est uniquement engendrée que par un quelconque but déterminé qui met l'esprit en mouvement.

Mais un but spirituel n'est pas à chercher en direction du plan terrestre, ce n'est au contraire qu'en direction du Royaume de l'esprit qu'on peut le trouver dans le plan de même genre, dans cette merveilleuse Création! Donc, un but qui est au-dessus du terrestre, qui domine cette vie terrestre!

Le but doit vivre; il doit être vivant! Sinon il n'a rien de commun avec l'esprit.

Mais l'être humain d'aujourd'hui ne sait plus ce qui est spirituel. Il lui a substitué le travail de l'intellect et il qualifie de spirituelle, l'activité de l'intellect! Tel est le coup de grâce qui provoque sa chute; car il se cramponne à quelque chose qui demeure sur Terre avec son corps, lorsqu'il devra pénétrer dans l'Au-delà!

Le but spirituel est toujours quelque chose qui recèle en soi des valeurs promotrices. C'est à cela que vous devez constamment le reconnaître. Des valeurs d'éternité et non des valeurs éphémères. C'est pourquoi, quoi que vous vouliez faire, quoi que vous vous efforciez d'atteindre, interrogez-vous toujours d'abord sur les valeurs que vous y apportez et que vous y trouvez! Ce n'est pas trop difficile, si seulement vous le voulez vraiment!

Les neuf dixièmes de la science actuelle comptent parmi les activités et les aspirations inutiles dans la Création. Les sciences telles qu’elles sont pratiquées à présent, sont un obstacle à l'ascension de ceux qui s'en occupent, elles constituent un arrêt, un recul, mais jamais un progrès menant à l'ascension. L'être humain, dans ce que l'on nomme aujourd'hui les sciences, ne peut pas déployer ses ailes; il ne peut jamais atteindre ce qu'il pourrait réaliser car ses ailes sont lamentablement mutilées, détruites. Ce n'est que dans la simplicité de la pensée et de l'action que réside la grandeur et que se déploie la puissance, puisque seule la simplicité s'accorde avec les Lois Originelles de la Création et tend vers Elles.

Mais l'être humain s'est lié et emmuré avec sa science terrestre.

Que sert-il à l'être humain de chercher à remplir le temps de sa vie terrestre pour apprendre à quelle époque la créature «mouche» est apparue, combien de temps elle restera probablement encore sur cette Terre, et tant d'autres questions du même genre qui paraissent importantes au savoir humain. Demandez-vous à qui cela peut réellement être utile! Uniquement à sa vanité! En dehors d'elle, à aucun être humain au monde. Car ce savoir n'a aucun rapport avec l'ascension sous quelque forme que ce soit. Il n'apporte aucun avantage à l'être humain, aucun élan! Personne n'en retire profit!

C'est ainsi que vous devez examiner une chose après l'autre, rien qu'une fois, sérieusement, selon la valeur réelle qu'elle vous apporte. Vous y découvrirez alors que tout ce qui se passe aujourd'hui se révélera devant vous comme un inutile château de cartes en regard duquel le temps terrestre offert pour votre évolution est vraiment trop précieux pour en sacrifier, impunément, ne serait-ce qu'une heure! C'est à la vanité, à des enfantillages que vous vous adonnez ainsi; car tout cela ne possède rien en soi qui serait capable de vous élever véritablement, ce n'est en soi que vide et mort!

Ne croyez pas que vous pourrez comparaître devant le Trône de Dieu au moment du Jugement pour y réciter une petite formule scientifique de ce genre. Ce sont des actes qui sont exigés de vous dans la Création! Avec votre faux savoir, vous n'êtes que de l'airain retentissant alors que votre mission dans cette Création est d'être vivant et promoteur. L'être humain qui se réjouit de chaque fleur des champs et qui lève avec gratitude son regard vers le ciel, est devant Dieu beaucoup plus élevé qu'un être humain qui peut disséquer cette fleur scientifiquement, sans y reconnaître la Grandeur de son Créateur.

Comme vous êtes intérieurement vides, lamentables créatures qui vous nommez êtres humains! Comme vous êtes creux avec votre prétention au savoir qui ne peut apporter que de misérables préoccupations terrestres comme étant les meilleurs de ses fruits. L'animal est en cela plus élevé que de tels savants, il prend, observe et agit! Mais vous, avec vos études, vous êtes les paresseux, les fainéants de cette Création; car ce qui repose dans le savoir intellectuel d'aujourd'hui n'est pas le mouvement tel qu'il est exigé de vous dans cette Création, dans lequel tout vit.

Aucun record d'altitude d'un avion ne peut vous élever d'un seul pas! Il ne sert à rien à l'être humain d'être le coureur le plus rapide ou un boxeur adroit ou un pilote hardi, ou bien de savoir si le cheval a fait son apparition sur Terre avant ou après la mouche. Un tel vouloir ne tend que vers le ridicule, vers la vanité! Cela n'apporte à l'humanité aucune bénédiction, aucun progrès, aucun profit pour son existence dans cette Création, mais l'incite uniquement à gaspiller son temps sur Terre. Ceux qui sont en faveurs de telles choses sont des fainéants dans cette Création, de même que ceux qui peuvent y trouver du plaisir.

Regardez autour de vous, êtres humains! Considérez tout de ce point de vue, voyez ce que signifient en réalité vos propres occupations et celles de vos contemporains, quelle en est la valeur! Vous en trouverez fort peu qui soient dignes de la véritable humanité! «Tout doit devenir nouveau», ainsi L'exige maintenant avec Puissance et Force, votre Dieu et Seigneur! Jusqu'ici, vos aspirations ont fait de vous des serviteurs inutilisables dans la Vigne du Seigneur, car vous recouvrez les hautes facultés qui reposent en vous, tel un don de Dieu, vous gaspillez votre temps en enfantillages complètement inutiles, futiles, émanant du vaniteux vouloir intellectuel; toutes choses que vous devrez laisser derrière vous au moment de votre trépas.

Éveillez-vous afin que vous puissiez vous créer, ici sur Terre, un vêtement digne de l'esprit et que vous ne soyez plus contraints, comme jusqu'ici, de pénétrer dans l'Au-delà, pauvres comme des mendiants alors que tant de riches trésors vous furent donnés pour votre voyage terrestre! Vous êtes comme des rois, qui tels des enfants, jouent avec leur sceptre en s'imaginant que celui-ci et la couronne suffisent pour être effectivement un roi!

Ce que l'être humain doit indispensablement rechercher, c'est en premier lieu uniquement ce qui lui sert pour son ascension et qui, de ce fait, sert aussi à la promotion de la Création! Dans tout ce qu'il accomplit, il doit se demander quel avantage cela lui apporte ainsi qu'aux autres. Un seul but doit prédominer à l'avenir pour chacun: reconnaître et aussi assumer le poste qu'il doit occuper en tant qu'être humain dans la Création.

Je veux vous dire comment cela se passe dans les autres Parties de la Création et comme il faut maintenant que cela devienne aussi, ici sur Terre, selon la Volonté de Dieu!

Lorsqu’ici, sur Terre, un être humain accomplit une grande action, il en est honoré, si toutefois cette action n'éveille pas l'envie. La gloire lui reste jusqu'à la fin de sa vie, oui, très souvent même au-delà, pendant des dizaines d'années, des siècles, des millénaires.

Cependant, ceci n'existe que sur Terre. C'est le fruit de la fausse conception des êtres humains. Cela devint une habitude dans cette pesante masse de matière dense. Cela n'existe pas dans les Mondes plus élevés et plus lumineux. Là-Haut, le mouvement cyclique n'est pas aussi pesant qu'ici, sur Terre. Plus la légèreté augmente, plus la fonction de réciprocité se déclenche rapidement. Les actes sont aussi pesés selon des points de vue naturels tout différents, alors que les conceptions humaines font apparaître un acte comme grand cependant qu'il ne l'est pas du tout, elles n'en estiment pas un autre qui porte en lui une véritable grandeur.

Plus l'entourage est élevé, lumineux, léger, donc plus clair, plus rapide aussi est la récompense, la suite des conséquences. De ce fait, un esprit humain qui est de bon vouloir s'élève toujours plus rapidement; un acte réellement grand l'entraîne souvent à l'instant même vers le Haut. Cependant, il ne peut ensuite se complaire dans les souvenirs, comme ici sur Terre; mais doit constamment reconquérir cette Hauteur s'il veut s'y maintenir; il doit s'efforcer de s'élever toujours davantage. S'arrête-t-il une seule fois, il devient dans l'entourage immédiat rapidement trop mûr, il y pourrit si l'on veut employer ici une image de la matière dense.

L'être humain n'est au fond rien d'autre qu'un fruit de la Création! Il n'est jamais la Création Elle-même, encore bien moins le Créateur. Chaque pomme porte en elle la capacité d'enrichir cette Création de pommiers, de fleurs, de fruits, mais elle n'est pas pour autant le Créateur. C'est le cours auto-actif des Lois Originelles qui lui accordent cette faculté et la contraignent à accomplir sa tâche dans cette Création. Dans tous les cas, elle accomplit toujours une tâche au moins!

L'être humain ou les animaux peuvent faire de cette pomme tout ce qu'ils veulent. Elle sert soit à la reproduction, soit à l'entretien de corps étrangers. Il n'est rien dans cette Création qui soit sans mission. Dans toute décomposition aussi il y a mouvement, utilité, action promotrice.

Donc, dès qu'un être humain s'est élevé, il doit se maintenir à cette hauteur! Il ne peut et ne doit pas se reposer ni penser que, pour un temps, il a fait suffisamment, mais il doit continuer à se mouvoir, comme le fait l'oiseau dans les airs qui, lui aussi, est contraint de mouvoir ses ailes s'il veut se maintenir en haut. Partout réside toujours la même et simple Loi! Dans le Spirituel le plus fin comme dans le terrestre le plus grossier, sans altération ni déviation. Cette Loi s'accomplit et doit être prise en considération. Sur les Plans plus lumineux, plus légers, elle agit plus rapidement tandis que dans la matière dense, en fonction de son inertie elle se réalise de façon proportionnellement plus lente, mais se réalise avec certitude dans tous les cas!

Dans les effets des Lois de la Création et dans les Lois Elles-mêmes réside une telle simplicité qu'on n'a pas besoin d'une école supérieure pour apprendre à les reconnaître exactement. Chaque être humain en a la faculté, si seulement il le veut! Toute observation est d'une simplicité enfantine, elle n'est rendue difficile que par la prétention au savoir de l'humanité qui forme volontiers de grands mots pour les choses les plus simples. Ainsi l'humanité patauge-t-elle lourdement à travers la Création comme dans une eau limpide dont elle trouble prétentieusement la saine clarté originelle.

Avec toute sa fausse érudition, l'être humain, seul parmi toutes les créatures, néglige de tenir sa place dans la Création, afin de vibrer avec l'ensemble et d'agir de façon juste.

Mais la Volonté de Dieu est que l'être humain soit enfin contraint de réfléchir et qu'il accomplisse pleinement sa mission dans cette Création! S'il ne le fait pas, il atteindra alors en tant que fruit pourri de la Création, une hypermaturité et se décomposera. La Lumière Divine que Dieu, par le Fils de l'Homme, envoie à présent dans la Création y agit comme sur des plantes de serre qui sous l'accroissement de la chaleur, doivent former fleurs et fruits par accélération.

C'est ainsi que se révèle ce qui se meut correctement dans les Lois de la Création ou ce qui s'y est faussement comporté. Les fruits y correspondront. L'être humain qui a peiné pour des choses qui ne peuvent fournir aucune base à son indispensable ascension a gaspillé son temps et sa force. Il s'est écarté de la vibration de la Création et ne peut plus s'y adapter, il ne peut plus guérir dans l'indispensable harmonie, étant donné que lui-même la trouble.

C'est pourquoi, apprenez par l'observation à apprécier la simplicité des Lois Divines dans toute leur grandeur et à les utiliser pour vous-mêmes, sinon Elles devront vous écraser, en tant qu'obstacles gênants sur le chemin de leur action. Vous serez submergés et balayés comme des obstacles nuisibles!

Le mouvement est le commandement principal pour tout ce qui réside dans cette Création car Celle-ci fut engendrée par le mouvement et c'est en lui qu'Elle est maintenue et constamment renouvelée.

Comme il en est dans l'Au-delà, en particulier dans les Contrées plus lumineuses, il faut maintenant qu'il en soit de même sur Terre. Ce changement sera provoqué par la Puissance de la Lumière! L'être humain qui vibre avec les Lois Originelles de la Création subsistera, mais celui qui gaspille son temps dans de fausses ruminations intellectuelles sera détruit par la Force d'impulsion du mouvement intensifiée par la Lumière!

C'est pourquoi vous devez enfin apprendre à connaître toutes les Lois et vous diriger d'après Elles pour que la maladie ou la mort ne vous atteigne pas bientôt.

Celui qui n'associe pas à son activité terrestre un but élevé et lumineux ne peut subsister à l'avenir. Il doit se désagréger conformément aux Lois Divines qui reposent dans la Création et qui sont renforcées par la Lumière, il sera finalement pulvérisé spirituellement en tant que fruit inutilisable qui ne remplit pas son but dans cette Création.

Cet événement est tout à fait simple et objectif, mais pour l'humanité telle qu'elle se montre aujourd'hui encore, son effet est d'une indicible horreur! Rien ne vous sera remis. Il vous restera encore la décision de vouloir ou de ne pas vouloir, car ceci réside dans le genre de tout esprit, mais la conséquence rapide jusqu'au dénouement final advient pour vous, maintenant, immédiatement et si rapidement que vous ne croirez pas que cela puisse arriver sur Terre, du fait de l'inertie de cette matière!

Si vous ne voulez pas qu'il en soit autrement, continuez à vous précipiter aveuglément sur la voie déjà prise! Vous reconnaîtrez bientôt que la Puissance de Dieu est beaucoup plus forte que l'humanité entière dans la Création; car un gouffre s'ouvrira devant vous, abrupt et inattendu, et vous devrez vous y précipiter après avoir reconnu que vous avez faussement agi et que vous auriez encore pu vous sauver si vous aviez considéré ma Parole. Si vous L'aviez considérée et observée dans l'obéissance la plus absolue! Sans condition est le commandement à partir de cette heure, car sinon, la guérison ne vous sera plus possible!

Terrestrement aussi, l'humanité est maintenant contrainte de se diriger absolument d'après toutes les Lois Originelles de la Création!

Lorsqu'un être humain a pu atteindre ici une certaine hauteur, cela ne lui demeure pas acquis pour l'avenir, il est au contraire obligé de s'y maintenir par un effort constant sinon il est de nouveau rapidement entraîné vers le bas. Chacun doit abandonner le poste qu'il ne peut assumer car ne compte que ce qu'il est réellement et non ce qu'il fut! Ce qui «fut» s'évanouit avec chaque modification et n'est plus. Seul le «est» a de la valeur et a cours dans le Royaume de Mille Ans.

Pour cette raison, être humain, à l'avenir demeure constamment en ton être réel, tel que tu veux être considéré. Tu chutes ou tu t'élèves immédiatement, à chaque transformation qui survient en toi, aussi extérieurement et matériellement. Jamais tu ne peux prétendre tenir le poste que tu n'assumes plus, auquel tu n'appartiens plus! Tu dois constamment aller de l'avant et vers le Haut! Sans mouvement continu, il n'est plus de soutien pour toi dans la Création. Tu ne peux pas te prélasser dans la gloire de tes ancêtres, pas plus que le fils de la gloire de son père. La femme n'a aucune part aux œuvres de son époux. Chacun n'est ici que pour lui seul. Seul le présent compte pour toi; car c'est aussi lui seul qui «est» réellement pour tout esprit humain! Il en est ainsi dans la Création entière, et ainsi doit-il en être également à l'avenir pour ces êtres humains de la Terre, jusqu'à présent si engourdis! Dieu le veut ainsi, et il en sera ainsi!

Abdruschin