=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=

Cassandre

Longtemps encore après que Parzival et Irmingard eurent séjourné sur Terre en tant que Abd-ru-shin et Nahomé, les irradiations de la Lumière et de la Pureté restèrent ancrées dans de nombreuses âmes humaines grâce à cet événement. Elles se répandirent là où elles trouvèrent un terrain favorable. Ces endroits brillaient dans la matière comme autant de petits points de Lumière, tandis que les royaumes et les plans plus élevés ressemblaient à des filtres subtils qui transmettaient les courants de force sans les altérer.

Tout comme l'ensemble du spirituel plus élevé, l'ensemble de l'essentialité était embrasé, et les aides essentiels oeuvraient avec joie dans la matière dense où les êtres humains les reconnaissaient et les suivaient. Les humains considéraient à tort les essentiels comme des dieux parce qu'ils étaient d'un autre genre, qu'ils vibraient de façon plus pure dans la Volonté de Dieu et que, en conséquence, ils leur semblaient tout puissants.

De même que les autres planètes, le globe terrestre évoluait en cycles au rythme régulier autour du soleil resplendissant qui lui dispensait la lumière. La Terre était encore jeune dans son développement bien que, selon les conceptions humaines, elle eût déjà traversé des temps incommensurablement longs et d'insondables processus d'évolution.

De fines formations vaporeuses en effervescence ondoyaient autour de la Terre, chatoyantes comme l'opale. Elles s'embrasaient en prenant des tons clairs et lumineux et elles montraient aux essentiels les endroits où la Force sacrée de la Lumière était ancrée sur Terre en de purs esprits humains.