=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=

Mohammed, vie et oeuvre du précurseur en Arabie

Une lampe colorée brûlait dans la pièce, faisant étinceler les ornements dorés fixés aux murs entre les riches tentures.

Ici pendait un collier de perles, là brillaient des pierres précieuses. Sur une petite table sculptée et ornée de délicates incrustations se trouvait une resplendissante coupe en verre contenant de l'huile parfumée.

Cette pièce, qui n'était pas très grande, semblait en parfaite harmonie avec la belle dame étendue nonchalamment sur un divan moelleux.

Ses cheveux noirs aux reflets bleutés, tressés en longues nattes et enserrés dans une résille d'or, retombaient sur le côté. Sur un ample vêtement de soie rouge, elle portait une veste courte richement brodée d'or et assortie aux mules qui ornaient ses petits pieds. Un pantalon de soie bleue, bouffant et descendant jusqu'aux chevilles, complétait son habillement.

Ses mains soignées et dépourvues de bijoux laissaient couler entre leurs doigts les perles d'un chapelet. Toutefois, ce n'était qu'un geste machinal ses pensées paraissaient bien loin de tout recueillement ou de toute prière.

Au dehors, des pas se firent entendre. La jeune femme glissa prestement le chapelet dans son vêtement et s'enfonça encore plus profondément dans les coussins.

Un vieux serviteur pénétra dans la pièce.