=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=

De Marche en Marche

Ces récits nous enseignent comment doit vivre l'étincelle spirituelle sur la Terre pour mener une vie qui soit conforme à la Volonté Divine.

Heureux celui qui écoute l'Appel et le suit, car il se prépare un merveilleux accueil dans l'au-delà après la mort de son enveloppe physique.

Il n'en va pas de même pour celui qui s'est laissé aller à mener une vie dissolue et s'est ainsi enfoncé dans les ténèbres. C'est dans les ténèbres qu'il se retrouvera après son trépas et son sort ne sera guère enviable.

C'est précisément ce qui arrive au "héros" de cette histoire, ce qui lui permet de se rendre compte que les fruits de l'appétit de lucre et de la paresse spirituelle sont bien amers.

Le récit qu'il nous fait depuis l'au-delà - transcrit par un médium suédois, le major Oscar Busch - nous permet d'entrevoir l'incarnation qui a précédé celle en laquelle commence l'histoire, la séquence qui suivit dans l'au-delà, l'incarnation suivante rendue nécessaire par les fils du karma, ainsi que le retour dans le monde de matière fine qui s'ensuivit. Le récit se termine par l'évocation d'une future incarnation, probablement déjà accomplie à l'heure où nous écrivons ces lignes.

Le héros dont nous venons de parler - bien que son comportement ne fut pas toujours héroïque! - est le narrateur du récit De Marche en Marche. Toutefois, l'on peut dire qu'il y a deux héros principaux dans cette histoire, ou plutôt un héros et une héroïne puisqu'il s'agit d'un couple, un homme et une femme qui se retrouvent de vie en vie, constamment réunis par les liens de leur karma réciproque.

La Morale de l'histoire, dans sa simplicité, s'en dégage aussi avec une grande évidence et peut s'énoncer ainsi :

" Ce que vous faite à autrui, vous ne le faites en réalité qu'à vous-même ! "