=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=

Krishna

Une pure fleur humaine s'était ouverte en esprit pour accueillir une incarnation particulièrement éminente.

Cette fleur était Sita, la mère de Krishna. Naturelle, non déformée et pure, tel un calme lotus, elle avait fleuri sur une eau sacrée. Appartenant à une caste élevée, elle avait vécu une enfance harmonieuse en liaison avec la haute spiritualité, loin de l'atmosphère étouffante du Sud de l'Inde.

Ce pays majestueux et d'une rare beauté était séparé du reste du monde par d'infranchissables chaînes de montagnes.

Des géants de glace scintillants entouraient de leur blancheur et de leur puissance la haute vallée bénie qui s'étendait au milieu d'elles. Grâce à sa situation, cette vallée pouvait recevoir le rayonnement des astres en un rythme conforme à la loi.

Elle était arrosée par les eaux jaillissantes venues des régions glaciaires. Balayé par les clairs courants chargés de neige que réchauffaient les vents cléments du sud, l'air qui se répandait sur la vallée pouvait féconder régulièrement la terre d'humidité et de chaleur. Les brises rafraîchissantes adoucissaient les rayons brûlants du soleil et les hautes montagnes arrêtaient les vents rigoureux.

Ce petit pays était un empire du milieu, béni dans le plus beau sens du terme. Ici, les êtres humains pouvaient se développer librement et en toute pureté puisque, grâce à la liaison avec les forces de la nature, ils n'avaient pas été touchés par l'influence perturbatrice du monde.

Il n'y avait là aucune dégénérescence. Leur corps était grand et bien bâti, élancé et souple; leurs mains et leurs pieds étaient longs et minces.

Harmonieux et naturels, tels qu'ils avaient été créés selon la Volonté de leur Créateur, ils entretenaient leur corps en comprenant parfaitement que c'était indispensable : celui-ci se mouvait et respirait toujours de la bonne manière, de sorte que rien ne pouvait l'entraver.