=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=

Le Verbe Incarné

L'allégresse que les hommes éprouvèrent lors de la naissance du Fils de Dieu disparut au moment même où s'éteignit l'Étoile de Bethléem. La lumière n'avait pu éclairer leurs cœurs que pour peu de temps seulement.

C'est ainsi que les trois mages venus d'Orient trouvèrent le long chemin qui les conduisit auprès de l'Enfant Divin. Le reconnaissant, ils s'agenouillèrent devant la crèche et déposèrent leurs présents. Cependant, ils transformèrent par là leur mission spirituelle en un acte bassement matériel. Ils auraient dû s'offrir en personne ainsi qu'il en avait été décidé d'En-Haut. C'est pour cela qu'ils vivaient sur Terre! Ils devaient protéger l'Envoyé de Lumière; au lieu de cela, ils retournèrent dans leur patrie. Ils avaient failli à leur mission et rendu leur vie inutile.

Marie et joseph, eux aussi, reconnurent dans l'enfant le Messie tant attendu. Tous deux croyaient que Jésus était le Sauveur... mais ensuite, les nombreux petits soucis de la vie quotidienne étouffèrent en eux cette foi. Les souvenirs de la Sainte Nuit de Bethléem se firent de plus en plus rares. Tout sombra dans l'oubli.

Ainsi Jésus grandit, incompris, à peine considéré. Sa présence donnait aux hommes la Lumière, aux faibles la Force, aux pusillanimes le courage, mais jamais on ne lui en fut reconnaissant.